bio-bibliographie

Claude Meunier
Né en 1958 à Neuf-Brisach (Ht Rhin) et, tout de suite réfugié à Chabeuil, Drôme, à l'abri.
Vit et travaille à Chabeuil, donc. C'est de famille.
Roman, essai, poésie, tous corps de métiers.

Au début, un peu de rugby (deuxième ligne, je suis plutôt grand et lourd (je m'en rends bien compte)) et littérature, quoi de mieux ? Et d’ailleurs l’arrêt de ce genre d'activités date très précisément d’une fracture de l’omoplate, ce genre de rupture…
Puis promenades et études, le plus souvent parisiennes, et aide au bistrot de mes amis d’Aubervilliers. J’ai même donné la main dans un petit café situé derrière la gare de Saint Fons (Rhône.) Oui, j’aime les cafés et ne passe pas un matin sans y faire une prière (on prie dans les bistrots, surtout au comptoir.)
Traîné dans les journaux, vous dirai pas lesquels.
Puis chômage ; j’attendais l’héritage du grand-père. Qui vînt, le brave homme. Retraite peinarde et dégagée à Combovin (Vercors, le cher Vercors.) Puis Chabeuil, dans la plaine (Drôme.) Mode de vie : austère et sans argent, bicyclettant, jardinier. De temps en temps, je sors du bois pour animer des ateliers d'écriture qui m'animent, pour gagner trois ronds. J'attache également beaucoup d'importance au vélo et à la psychanalyse, l’un n’allant pas –hop-hop- sans l’autre (pneuma.)
Publié : RING NOIR (Plon 1992), essai sur les avant-gardes et les boxeurs noirs ; UNE FIGURE LEGERE (Grasset1993) roman ; LE JARDIN D’HIVER DE MADAME SWANN (GRASSET 1995) tentative de botanique proustienne ; PARTIE DE PÉTANQUE (Grasset 1997) roman détendu ; PARIS N’EST PAS CE QU’IL DEVRAIT (L’Amandier 2005) poésie d’arpentage (et de promenade parisienne) ; PETIT ABÉCÉDAIRE DU RIRE ET DE SES ENVIRONS (Le Seuil, 2011), comme son non l’indique : ouvrage sérieux.
Et puis, l’édition numérique m’a (récemment) libéré des pesanteurs éditoriales ( me suis jamais remis d’avoir à soumettre mes pauvres ouvrages.) Ce site forme donc comme un recueil, carnets et croquis si l’on veut, de forme libre en tous cas.
Boursier du Centre National du Livre (bourse d’encouragement, juin 1995.) Boursier Stendhal, au Caire, la ville que j’aime (et Naples) à l’hiver 1998. Aide à la création/aide à l'écriture (CNL, théâtre) en 2005.
C.M.

Bibliographie sélective

PETIT ABÉCÉDAIRE DU RIRE ET DE SES ENVIRONS (Le Seuil, 2011) dont le format pdf est librement accessible ici ;
PARIS N’EST PAS CE QU’IL DEVRAIT (L’Amandier, 2005) non moins libre d'accès ;
PARTIE DE PÉTANQUE (Grasset,1997) ;
LE JARDIN D’HIVER DE MADAME SWANN (GRASSET,1995) ;
UNE FIGURE LEGERE (Grasset,1993)
RING NOIR (Plon,1992.)